Non classé

Le secret des tombes

Ce roman et le 3ème de la série Ariana Aguilar, il peut se lire indépendamment des 2 autres, la preuve je ne les ais pas lu.

Ariana Aguilar est une anatomiste exerçant son art au 12ème siècle sous le règne d’Henry II.
Les moines de Glastonbury découvrent 2 étranges squelettes, un d’assez grande taille et l’autre de petite taille. Ceux-ci pensent immédiatement aux squelettes du Roi Arthur et de Guenièvre jamais trouvé.
Le roi Henry  fait alors appel à Ariana afin d’analyser ces squelettes pour savoir s’il s’agit bien d’eux.

L’enquête est assez longue à démarrer. Il y a d’abord toute la mise en place et description des personnages principaux.
 Adélia,, médecin diplômée de l’école de Salerne et sa fille illégitime (Allie), accompagnée de sa fidèle nourrice Gyltha et de son compagnon Masure, un Maure Eunuque, qui se fait souvent passer pur médecin afin que les diagnostics d’une femme médecin (diagnostics d’Adélia) soient mieux acceptés.

On découvre tout au long du roman le langage de l’époque, ainsi que la façon de vivre des différentes classes sociales, leurs coutumes, us et croyances.

Adélia est en avance sur son temps par beaucoup de points, elle veut par exemple apprendre aux femmes le moyen de prévenir les grossesses afin d’éviter les infanticides.

On ne peut que l’admirer du début à la fin du roman, par son courage, sa franchise, sa témérité, son franc parlé (allant même jusqu’à fuir car accusée d’hérésie…ou plutôt de jalousie par ses paires pour sa facilité a guérir les gens).

J’ai vraiment beaucoup aimé ce roman, une belle découverte, il ne faut pas s’attendre à de fortes actions, mais plutôt à un suspens bien construit, avec un description parfaite et bien travaillée par l’auteur de la vie au 12ème siècle et des difficultés que pouvaient rencontrer les femmes.

Une superbe découverte que je recommande au fan de policiers historiques et au fan de l’égalité pour tous (avec un petit plus pour les droits de la femme !)

Éditeur : 10-18 (02/02/2017)
Nombre de pages : 408 pages
***********************
Au XIIème siècle, les moines de Glastonbury ont découvert deux étranges squelettes enterrés dans leur cimetière – l’un est grand, comme celui d’un guerrier, l’autre est petit avec de longs cheveux blonds. L’île d’Avalon se situant à Glastonbury, il pourrait s’agir des restes du roi Arthur et de la reine Guenièvre. Les moines l’espèrent. Un incendie vient tout juste de détruire leur abbaye et ils ont désespérément besoin de reliques pour attirer les pèlerins, leur source de revenu. Le roi Henry II a également besoin de la preuve de la mort du légendaire Arthur. Il veut empêcher ses sujets gallois réfractaires de croire qu’Arthur pourrait revenir et prendre la tête d’une révolte contre lui. Mais Henry doit en avoir la certitude, il fait donc appel à la Confidente des Morts, l’anatomiste Adelia Aguilar, pour qu’elle examine les os. Quelqu’un s’oppose pourtant à l’identification de ces squelettes et est prêt à tuer pour arriver à ses fins.

Laisser un commentaire