Jeunesse·Policier

Mamie Polar : Ramdam au musée

Le début de ce roman commence avec une description des personnages principaux, avec une photo d’eux, ce qui nous permet de suite de nous mettre dans l’histoire avec une visualisation nette de comment sont ceux-ci tant au niveau physique que caractère.

Mamie JO, ancienne Directrice d’école à la retraite, est amenée par ses 2 petits enfants, Camille👧, 10 ans et son cousin Lucas 👦11 ans, sur la troublante disparition de Momo un SDF qui “squatte” devant leur école.

Déjà je commence par la couverture : superbe, j’adore !
Ensuite la mise en page de ce livre est top avec des mots en majuscules, en surbrillances,  permettant aux jeunes lecteurs de se repérer facilement dans leur lecture.
Des mots sont accompagnés également de petits dessins (un chien, un policer👮…) rendant la lecture agréable et amusante.
Au milieu du roman on retrouve des jeux d’énigmes vraiment sympas.
Impossible de s’ennuyer avec ce roman, tout est fait pour que la lecture soit fluide, agréable, rapide.

Je recommande fortement ce livre à nos jeunes lecteurs (surtout primaire), il peut donner facilement le gout à la lecture

En résumé j’ai adoré ! 😀

********************

Mamie Jo est une grand-mère comme tout le monde aimerait en avoir une : elle habite à la campagne avec Papi mon chou, aime les randonnées, la photo, les séries policières, Facebook et son teckel, Don Quichotte. Le samedi, elle va à la ville pour garder ses deux petits-enfants, Lucas et Camille. Lucas a onze ans, n’aime pas le sport et a peu de copains, contrairement à Camille, la fonceuse. Un jour, les enfants découvrent que Momo, le sans-abri qu’ils croisent tous les jours près de l’école, a disparu. Ni une ni deux, Mami Jo et les enfants se lancent dans l’enquête, au mépris de toutes les règles et au grand dam du capitaine Duflair, bourru, pataud et complètement dépassé par cette tornade.

Laisser un commentaire