Policier

Fourbi étourdi – Gardel Nick

 

L’histoire débute par l’assassinat, pas 2 malfrats (un portugais et un italien),  du Père Vehlmann, prête pas très “catholique” corrompu si j’oserai dire.
Par un (heureux) hasard la voiture, une DS,  du dit prêtre, avec celui-ci mort et installé chaudement dans le coffre avec 200 000 €, est dérobée par Jean-Edouard dit JED.
Commence alors une folle poursuite entre les malfrats et JED pour récupérer ce butin.

Tout au long de l’histoire on découvre un monde pourri ou politique est mêlée à religion, ou rien n’est blanc ni noir.

Un livre qui se lit rapidement (97 pages), sans grande prétention mais une lecture agréable et fluide, même si ce livre ne deviendra pas un best-seller, il a le mérite d’être crédible, même si je déplore un peu trop de longueur…

Editions Caïman
97 pages

 

***************

Voler cette antique DS dans un parking souterrain n’était peut-être pas la meilleure idée qu’ait eue Jean-Édouard. Mais c’était pour la bonne cause. Seulement, il y a cette sacoche remplie de petites coupures dans le coffre. Et puis, il va falloir compter avec cet encombrant cadavre qui l’accompagne. Un gars en chien de fusil, portant un col romain sur une veste noire stricte, mais qui a perdu son pantalon dans l’aventure. Sans oublier les deux furieux qui l’ont pris en chasse…