Erotique·Romance

Calendar girl : août d’Audrey Carlan

Mia part pour une bien étrange mission cette fois : elle doit partir au Texas se faire passer pour la soeur d’un riche magnat du pétrole Maxwell Cunningham, une trentaine d’années. En effet le père de celui-ci aurait légué dans son testament 49  % des actions de l’entreprise à sa demi-soeur une certaine Mia Sanders.

Mia est assez  troublée et méfiante par cette invraisemblance, en effet elle ne peut pas être sa demi-soeur.

Mais très vite elle s’attache à cette sympathique famille, en effet Maxwell est marié et père d’une charmante petite fille, ils l’accueillent comme si elle faisait réellement partie de la famille allant jusqu’à inviter sa soeur à venir.

Alors chapeau pour ce nouveau tome qui n’a absolument rien à voir avec les précédents. Il est émouvant, difficile de ne pas retenir ses larmes face à cette histoire. On y apprend beaucoup sur le passé de Mia mais aussi de sa soeur, une part d’ombre est levée, même s’il nous reste beaucoup de choses à découvrir. Le vie en est bouleversée, changée…La fin du tome présages également des moments difficiles pour notre héroïne. Et je ressens également une certaine inquiète pour Wes mais chuuuut vous n’en saurez pas plus !

Hâte de lire la suite pour enfin tout comprendre !

Éditeur : HUGO ET COMPAGNIE (06/07/2017)
Nombre de pages : 160 pages

 

******

Mia a toujours été très douée pour prétendre être quelqu’un qu’elle n’est pas, et cette faculté va bien lui servir pour sa prochaine mission.

Cette fois, c’est au Texas que Mia se retrouve, auprès d’un magnat du pétrole, Maxwell Cunningham. Son père est décédé récemment et a laissé une bombe dans son testament. Il a légué 49% de sa fortune à une jeune femme, la sœur de Maxwell, dont il ce dernier n’a jamais entendu parler et qui répond au nom de… Mia Saunders. Il est précisé que Maxwell a un an pour retrouver cette sœur, ou il perdra son empire au profit d’un groupe d’investisseurs peu scrupuleux. Or, il a trouvé Mia…

Mia arrive donc dans cette famille de cow-boys, prétendant être quelqu’un qu’elle n’est pas et roulant dans la farine tous les gros bonnets qui tournent autour de la fortune de Maxwell.

Elle va s’attacher plus que de raison à cette famille sympathique, qui l’accueille à bras ouverts. Elle aura du mal à repartir…

Un mois riche en rebondissement étonnants.

Erotique·Romance

Calendar girl : juillet d’Audreu carlan

 

On retrouve Mia à Miami où elle doit être la danseuse principale d’une clip d’un célèbre chanteur latino de hip-hop, Anton Santiago.

Mia a du mal à se remettre de ce qu’il lui est arrivé le mois dernier, et cela elle va s’en rendre compte aux fils des semaines…

Je retrouve la Mia du mois passé, celle qui a des vrais sentiments, pas la tête de linotte que nous a servi l’auteur de janvier à avril, me la faisant presque détester.
Même si à mon avis l’auteur survole un peu facilement le traumatisme subi par Mia, ne lui donnant pas l’importance qu’il devrait avoir, du moins en allant jusqu’au bout du traitement pour “guérir” de ce traumatisme, je me suis attachée (enfin) à Mia. On la sent près à changer, à s’investir dans une vrai relation, humaine, inquiète de son futur, de sa vie amoureuse comprenant que sa vie est étroitement liée à cette de Wes.

Avis plutôt positif pour ce tome.

Éditeur : HUGO ET COMPAGNIE (06/07/2017)
Nombre de pages : 160

 

******

Direction Miami, où Mia est engagée pour jouer dans le clip d’un artiste de hip-hop ultra-populaire. Il l’a choisie pour sa beauté incroyable et parce que sa popularité a une valeur inestimable.

Anton Santiago, ou plutôt Latin Lov-ah de son nom de scène, a la beauté du diable, un corps de rêve, danse comme un dieu et met toutes les femmes dans son lit.

Il est joueur, brute, et Mia ne rêve que de s’allonger dans son lit. Il l’attire énormément et elle pense aussi que tomber dans ses bras lui changera les idées.

Elle a été engagée pour jouer les séductrices mais, au bout du compte, c’est elle qui est tombée sous le charme du latin lover.

Erotique·Romance

Calendar Girl : Mai – Audrey Carlan

Au début du roman on va un peu plus dans l’intimité de Mia et de sa soeur, la rendant plus humaine, plus proche de nous.
On parle du futur de Maddy, de ses brillantes études et de son petit ami Matt.

Cette fois Mia décolle pour Hawaï, pour une mission différente, être mannequin pour une marque de maillot de bain destinée à toutes les formes et toutes les femmes.
Elle sera rejointe plus tard par sa meilleure amie et sa soeur, pour des vacances de rêve.
Elle va y vivre une torride passion avec le beau et ténébreux Taï.

Ce mois sera celui de l’oublie, du plaisir, de la joie. Avec une chouette prémonition de la mère de Taï  😉

J’ai trouvé pas mal l’histoire de ce mois-ci, plus crédible, plus drôle, avec pas mal d’érotisme et où Mia réussit à oublier tous ses problèmes et à profiter pleinement du jour présent !

Éditeur : HUGO ET COMPAGNIE (04/05/2017)
Nombre de pages : 160

 

***********

Le mois de mai est chargé en émotion.
Avant de s’envoler pour son nouveau job, Mia passe à Las Vegas où elle rencontre le petit ami de sa soeur lors d’un dîner très officiel chez les parents du jeune homme. Les tourtereaux annoncent leur intention de s’installer ensemble et de se marier. Mia a un peu de mal à digérer la nouvelle.
C’est à Hawaï que nous la retrouvons. Elle est engagée comme mannequin pour une célèbre marque de maillots de bain. Angel D’amico veut prouver qu’on peut être belle même si on ne fait pas une taille 34. Il a créé une nouvelle ligne pour les filles ayant des formes, et Mia est son mannequin vedette.
En arrivant dans ce lieu paradisiaque, Mia découvre son partenaire mannequin, Tai Nikko, dont le corps musclé et les tatouages tribaux la font immédiatement fantasmer.
Son séjour sur l’île risque de ne pas être de tout repos, d’autant qu’elle attend l’arrivée de sa soeur et de sa meilleure amie qui viennent la rejoindre pour une semaine de vacances.

Erotique·Romance

Calendar Girl : Avril – Audrey Carlan

Ce mois ci Mia se rend à Boston, où elle doit se faire passer pour la petite amie de Mason Murphy, célèbre joeur de base-ball tombeur de ses dames et fan de fiesta, afin de redorer l’image de celui-ci  !

Comme les mois précédents on a le droit à pas mal de cliché, Mason est issu d’une famille pauvre, un père éboueur, une maman morte d’un cancer du sein alors qu’il n’avait que 10 ans, 3 frères, Brayden 21 ans en fac et barman et papa d’une petite fille, dont la maman lui a laissé la garde, Conner 19 ans et Shawn 17 ans.

Mia le décrira plutôt bien : ” Lanceur de Base-ball brut de décoffrage” !

Ce mois ci Mia se donne une mission : réunir Mason et Rachel sa chargée de relation, fous amoureux l’un de l’autre sans oser se l’avouer.

Ce mois ci elle reverra son franchie Alec, et passera une nuit torride avec celui-ci histoire d’oublier que Wes de son côté , passe aussi de bons moments sans elle.

Mia grandit et décide de vivre au jour le jour, sans prise de tête, comme pour le moment elle ne peut rien vivre de sérieux avec Wes.

 

Je dirais que ce mois ci l’histoire m’a un peu plus intéressé que les autres mois, avec le clin d’oeil pour la lutte contre le cancer du sein, une belle histoire d’amour, même si ça fait vraiment clichés.

Éditeur : HUGO ET COMPAGNIE (06/04/2017)

Nombre de pages : 126

**********************

Le premier contact avec Mason Murphy est assez rude ! Le joueur phare de l’équipe des Red Sox est un véritable goujat. Mais il ne connaît pas encore le caractère bien trempé de Mia qui va rapidement le faire changer d’attitude.
Un mois entourée des joueurs de son équipe de base-ball favorite, Mia est aux anges. Pourtant, son bonheur va être entaché d’une mauvaise nouvelle. Pourra t-elle surmonter cette déception ?