Thriller

Une proie facile de Laura Marshall

 

2016
Louise a une vie plutôt rangée, décoratrice à succès, mère du petit Henry, séparée du père de celui-ci, Sam, dont elle était secrètement amoureuse adolescente, qu’elle n’a revue qu’à l’âge adulte.
Tout va bien pour elle, malgré une séparation difficile, jusqu’au jour où elle reçoit via Facebook une invitation de Maria Waston…mais voilà celle-ci, après une soirée au lycée,  est déclarée disparue et morte depuis 25 ans…

Dans la foulée, elle est invitée à une soirée organisée par les anciens élèves de sa promo de 1989, la fameuse même promo dont faisait partie Maria avant de disparaître.

C’est pour elle, l’occasion de revoir ses anciens camarades de lycée. Il y a tout d’abord une première visite chez Sophie pour discuter avec elle de cette étrange invitation Facebook et des messages que cette Maria lui envoie. Sophie était au lycée la fille populaire dont tout le monde parlait, on rêvait d’être vu à ses côtés. Cet échange ne lui apprenant rien, elle décide de prendre contact avec Estelle, qui, au contraire de Sophie était la fille à éviter.

L’intrigue nous emmène à des retours en arrière, lors de cette fameuse année 1989. Tout doucement l’auteur nous dévoile des brides du passé de Louise, nous dévoilant ses faiblesses de jeunesses, ses erreurs, ses remords lui ayant empêché durant 25 ans de s’épanouir correctement.

L’auteur nous emmène à une grande réflexion sur les dangers des réseaux sociaux en tout genres (Facebook, site de rencontre etc…), mais aussi sur comment suite à des erreurs de jeunesses l’on peut devenir une meilleure personne, plus respectueuse, plus tolérante, comme pour se faire pardonner ses erreurs, mais aussi comment cela peut nous ronger de l’intérieur.

Elle y développe très bien un sujet d’actualité : le harcèlement scolaire et ses conséquences, la peur du rejet des autres, nous “obligeant”, parfois à avoir des comportements qui ne nous ressemblent pas.

Il y a également des clichés, la fille populaire ayant raté sa vie, et au contraire  la paria devenue, belle riche, et ayant un super job…mais cela ne m’a rien enlevé au plaisir de  lire ce livre.

J’ai pris une claque avec ce livre, car je n’ai absolument rien vue venir, une fin, un dénouement inattendu. Un suspens que l’auteur a su maintenir jusqu’au bout, et pour ça un grand bravo !

Éditeur : FLEUVE EDITIONS (08/02/2018)
Nombre de pages : 384

 

**********************

Maria Weston demande à devenir ton amie.
Et si c’était ça, l’origine de tous les problèmes ?
Au collège, déjà, Maria Waston cherchait désespérément à être admise dans le cercle très fermé des filles les plus populaires de l’école. Mais les rumeurs précédant son arrivée en cours d’année avaient ruiné tous ses espoirs d’y parvenir. Pire encore, elle était devenue la victime facile de leurs manigances. Quand Louise reçoit un jour une demande d’ajout d’ami émanant du compte Facebook de Maria, elle est horrifiée… Car Maria Weston est morte vingt-cinq ans plus tôt.
Alors que Louise a mis des années à enfouir le souvenir de cette fille tout au fond d’elle-même, l’invitation et les messages inquiétants qui s’ensuivent font d’un coup resurgir le passé. Tout comme le secret de Louise, si intimement lié à la disparition de sa camarade.
Un secret qui, révélé au grand jour, pourrait bien détruire sa vie.